Teltest

Le but du questionnaire Teltest ?


Evaluer avec précision les compétences relationnelles d’une personne au téléphone. Teltest situe un téléconseiller sur 9 compétences, qui vont de l’accueil jusqu’à la conclusion de l’entretien, lui définissant ainsi ses pistes de progrès : les modules de formation à suivre et les points à coacher pour son manager. En recrutement, Teltest augure clairement du comportement du futur téléconseiller avec ses interlocuteurs.


Enfin, les résultats agrégés d’une équipe donnent au manager une image claire du terrain où ils doivent intervenir.


Qu’évalue Teltest ? 


De « bonjour » jusqu’a  » au revoir », il évalue les 9 compétences relationnelles d’un téléconseiller :

  1. Introduire l’entretien

  2. Mettre le cadre

  3. Écouter

  4. Interroger

  5. S’adapter

  6. Répondre aux objections

  7. Reformuler

  8. Conseiller, proposer

  9. Conclure l’entretien.


Comment fonctionne Teltest ? 


C’est un QCM en ligne chronométré de 75 questions, dont 25 à partir de fichiers « sons ». Pour chacune, le candidat doit choisir la bonne parmi 4 propositions.

Au total Teltest évalue la compétence comportementale d’un téléconseiller : il combine la mesure de deux paramètres :

Sa qualité de réponses : ses connaissances

Sa vitesse : ses performances : sa capacité à répondre instinctivement.

Si bien que le résultat du test distingue 4 niveaux de réponses, traduits par 4 couleurs :

Les bonnes réponses instinctives : on est opérationnel !

Les bonnes réponses après réflexion : il faut s’entrainer !

Les réponses fausses après réflexion : il faut se former !

Les réponses fausses instinctives : il faut se faire coacher !

Connaitre théoriquement la bonne réponse est une chose. Mais ce qui compte au téléphone, c’est d’être capable de la donner instinctivement.